Traduire

Investi Candidat à Matoto : Elie Kamano se porte garant

0

C’est une première en Guinée qu’un artiste soit investi candidat à une élection ‘’politique’’. Le premier à le faire est le chanteur, reggaeman, Elie Kamano.  Agé de 32 ans, il a osé franchir le cap du musicien à la politique.

Elie Kamano a annoncé officiellement sa volonté de briguer la mairie de la commune de Matoto lors des prochaines élections communales, en conférence de presse, mardi 15 novembre 2016 à Conakry. Candidat indépendant, l’artiste a été investi le samedi 12 novembre par un collectif des jeunes de ladite commune.

Après un temps de méditation, le « Général » dit qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour se lancer en politique.

« J’étais tranquillement chez moi en pleine réflexion sur mes projets, quand mes frères sont venus me voir. Ils m’ont dit : ‘’il faut que tu te lèves, que tu fasses quelque chose pour ta commune parce que tu dois tout à Matoto. Tu as grandi, tu as étudié dans cette commune. Il est lamentable de voir les jeunes de cette commune mourir aujourd’hui, et laisser passer cette situation dégradante continuer pendant que tu es un fruit de cette contrée’’, a-t-il relaté au départ.

 Pour un début, poursuit l’artiste  ‘’j’ai refusé,  j’ai dit non, je ne suis pas dedans, ce n’est pas mon problème. Tout de suite j’ai dit que je suis un artiste, point’’.

Décidé, le collectif des jeunes l’a amené à la raison. « Ils m’ont fait comprendre que ma musique a dépassé les confins de mon entendement. Ça veut dire que la relation que j’ai avec le peuple dépasse les relations qu’un simple artiste a avec le public. C’est une relation d’éveilleuse de conscience, de combattant. Et ils m’ont fait savoir beaucoup d’autres choses », explique-t-il.

Il n’a pas pu résister à la décision des jeunes de le voir devant, défendre les couleurs, les droits de la population de la plus grande commune de Conakry, la capitale.

« Ça m’a interpellé. J’ai demandé à ce qu’on me laisse réfléchir. J’ai réfléchi durant une semaine. Maintenant, j’ai décidé d’accepter leur proposition parce qu’ils m’ont investi comme leur candidat. Aujourd’hui, je décide d’accepter cette candidature et de me présenter comme candidat indépendant aux élections communales qui arrivent », a révélé  Elie Kamano.

De l’avenir musical d’Elie Kamano?

L’artiste chanteur répond sans ambigüité. ‘’je vous informe que je reste, dans un premier temps, chanteur.  Je reste artiste, je n’ôte pas définitivement ma tenue artistique et ma tenue de combattant pour la défense des droits des opprimés. Mais, je réponds dans un second temps à l’appel des jeunes. Car c’est aussi l’objectif que je me suis assigné », a-t-il coupé court.

Quel est le projet de société du candidat ?

Pour cela, Elie Kamano ne souhaite pas inventer la roue. « Plus de 10 ans je me bats, je dénonce, je propose. Mais en réalité, en Guinée, on a toujours remplacé les problèmes par des problèmes. Essayons maintenant de remplacer les problèmes par des solutions. Je me porte garant, et j’estime que je suis la solution aux problèmes de la jeunesse de Matoto. Je pourrai être à la hauteur des tâches et de la confiance qu’elle me voue. Pour le moment, il y a des vautours, des adversaires de l’autre côté, vous comprendrez donc, que le moment venu, quand les campagnes vont commencer, on va dévoiler notre projet de société. Quand nous dévoilons maintenant, j’ai peur qu’on ne prenne nos innovations pour en faire un truc de campagne de l’autre côté », s’est-il défendu.

Voir un extrait de la  vidéo réalisée par notre reporter

 

Aliou Diallo

664 02 05 01

Zoneafrique766@gmail.com

Partager.

Laisser un commentaire