Traduire

Affaire Oustaz Taibou : la première version de l’avocat du prédicateur

0

L’avocat du prédicateur Oustaz Taibou Bah, poursuivi en justice pour escroquerie et abus de confiance a réagi ce lundi 07 novembre 2016, à la sortie médiatique du plaignant. Maitre Moussa Diallo accuse  Thierno Nouhou d’avoir violé le secret d’instruction en cours.

En conférence de presse, l’avocat a invité les uns et les autres à prendre les déclarations du plaignant avec beaucoup de réserve, parce qu’estime-t-il, l’affaire est encore pendante à la justice.

« Ce que Thierno Nouhou a déclaré devant le juge d’instruction est notoirement différent de ce qu’il a dit sur les ondes», révèle Maitre Moussa Diallo qui estime que la démarche du plaignant n’est autre que  ‘’ de la mauvaise foi, de l’égoïsme et une volonté de nuire à la réputation d’Oustaz Taibou’’.

Selon lui, à l’état actuel des choses, ni Oustaz Taibou et sa femme (ses clients), ni Thierno Nouhou (plaignant), ne peut réclamer la vérité dans cette affaire.

Brandissant les notions de présomption d’innocence, d’inculpation et de culpabilité, l’avocat affirme que ses clients ne reconnaissent pas devoir ce montant (8 milliards 86 millions 321 mille 800 GNF) tel que les choses ont été présentées par le plaignant.

« Seul le juge d’instruction est capable d’inculper et l’inculpation n’est pas synonyme de culpabilité », dit-il pour afficher une certaine sérénité quant à l’issue du dossier.

Plus loin, l’avocat du prédicateur a parlé d’une immixtion de certaines personnalités de l’administration publique et judicaire à la procédure dans le seul but d’influencer la décision du juge en défaveur de ses clients.

« J’ose espérer qu’à travers ce point de presse, ces autorités qui donnent des instructions au juge pour nuire à la réputation de mon client auront une prise de conscience, sinon je reviendrais pour faire tomber des masques » prévient-il.

Arrêtée depuis le 29 septembre 2016, Hafsa  Baldé, épouse du prédicateur, est détenue  actuellement à la Maison centrale de Conakry. Elle a comparu pour la première fois le lundi 24 octobre  dernier au tribunal de Mafanco pour la confrontation.

Selon Maitre Moussa Diallo, Oustaz Taibou est revenu en Guinée le samedi 05 novembre, après plusieurs semaines à l’étranger, pour se mettre à la disposition de la justice de son pays.

Affaire à suivre !

Mariam Sylla

www.zoneafrique.net

Partager.

Laisser un commentaire