Affaire ‘’Grenade’’ : le pouvoir de Conakry accusé d’avoir envoyé des photos à Paris

0

Le chef de file de l’opposition guinéenne a accusé, lundi 26 mars 2018, le pouvoir de Conakry d’avoir envoyé une délégation en France dans le but de décrédibiliser l’UFDG aux yeux de la communauté internationale.

Selon Cellou Dalein Diallo, interrogé par nos confrères de la radio Espace, une délégation conduite par Rachid NDiaye, ministre de la communication et un cadre du ministère du budget a quitté Conakry pour se rendre à Paris avec des photos, des images et des vidéos de Boubacar Diallo dit ‘’ Grenade’’, connu pour son militantisme au sein de l’union des forces démocratiques de Guinée.

« ( ….)Le pouvoir a envoyé à Paris le ministre de l’information( Rachid NDiaye) , un directeur national adjoint du budget qui serait un camarade de promotion du président Macron pour aller les voir avec des photos , des images et des vidéos pour essayer d’accréditer l’idée au niveau de la presse française et les autorités de ce pays que c’est l’UFDG qui tue ses propres militants » a accusé le chef de file de l’opposition.

Pour Cellou Dalein Diallo, le président guinéen est embarrassé face à la mort de plus de 90 militants de l’opposition depuis son accession au pouvoir en 2010.

« Il faut qu’ils trouvent quelqu’un qu’il faut instrumentaliser pour dire non, c’est n’est  pas les forces de l’ordre qui tuent, c’est l’UFDG qui tue ses propres militants » se défend le président de l’UFDG, persistant que ‘’la délégation est partie sur Paris hier ( dimanche 25 mars 2015, ndlr pour aller avec ces photos de ”Grenade” pour essayer d’accréditer au près des autorités Françaises que c’est l’Ufdg qui tue.

 

Partager.

Laisser un commentaire