Traduire

Zinédine Zidane en larmes, se livre à cœur ouvert dans Téléfoot( Vidéo)

0

Alors que les équipes de « Téléfoot » célébraient leur quarante ans ce dimanche 3 septembre, l’émission a consacré un documentaire exceptionnel à la légende française. Dans ces images, découvrez Zinédine Zidane comme vous ne l’avez jamais vu.

Légende discrète, homme pudique, l’entraineur du Réal de Madrid a souvent préféré le terrain aux plateaux de télévision. Pourtant pour les quarante ans de Téléfoot, Zinédine Zidane s’est livré dans un entretien exclusif aux côtés de Christian Jeanpierre. L’ancien numéro dix de l’équipe de France ne s’attendait surement pas à ça. Après la diffusion d’un film de quelques minutes retraçant les moments forts de sa carrière, l’homme a beaucoup de mal à contenir son émotion. Titres, buts historiques, entretiens exceptionnels et instants familiaux rares, les équipes du programme dominical de « TF1 » ont fait les choses en grand : « On s’aperçoit que les images elles parlent, enfin c’est ma vie ! »

Sa carrière, sa famille, son père ….. Zidane dit tout

Lorsque son père apparaît à l’écran, le champion du monde tricolore ne réussit pas à contenir son émotion. Quand il évoque la figure paternelle de la famille Zidane, c’est avec une admiration sans faille.

« C’est là que j’ai eu ma première larme, parce que mon papa me touche, il m’a toujours touché. C’est notre exemple dans la famille parce que mes parents, ça a toujours été nos guides. Finalement, quand vous devenez papa et que vous avez une vie professionnelle, et que vous avez une vie affective top et bien remplie, je me dis qu’ils ont bien fait leur travail. Ils nous ont bien éduqués et ça, ça n’a pas de prix », explique-t-il après avoir visionné les images.

Côté professionnel, Christian Jeanpierre remet sur la table la fameuse Coupe du Monde de 2006 et sa fin dramatique pour le joueur. « J’avais tout mis en œuvre pour que ça soit bien, c’est un sentiment mitigé parce que la sortie elle est moyenne », reconnait volontiers Zinédine Zidane. « Ce que j’ai fait, je n’en suis pas fier, je ne suis pas fier de ce geste, je m’en suis excusé auprès de tous ces jeunes, tous ces entraineurs et tous ces bénévoles qui font que le foot c’est autre chose. Elle fait partie de ma carrière, de ma vie, des choses pas agréables. C’est comme ça », conclura-t-il.

Partager.

Laisser un commentaire