Traduire

Une épidémie de rougeole menace la Guinée

0
Tharcienne NDIHOKUBWAYO

Tharcienne NDIHOKUBWAYO, chef de la section Santé-Nutrition de l’Unicef en Guinée

Plus d’un an après la déclaration de l’épidémie d’Ebola, le système sanitaire guinéen reste fragile. ‘’Plus d’1 million 500 mille enfants sont directement menacés par une épidémie de rougeole’’, selon Tharcienne NDIHOKUBWAYO, chef de la section Santé-Nutrition de l’Unicef en Guinée qui ajoute “l’épidémie de rougeole sévit actuellement dans quinze des trente-huit préfectures du pays. A ce rythme, si rien n’est fait, tout le pays risque d’être atteint par l’épidémie dans l’année à venir’’.

De plus, des cas de méningite ont été signalés dans la zone de Kankan à l’est du pays. Aujourd’hui ce sont des cas isolés mais on craint la survenue d’une épidémie.

Ebola est venu aggraver la situation.‘’Les parents n’amènent pas les enfants à la vaccination. Et plus de 90 centres de santé sont fermés dans les zones qui ont été gravement atteintes par Ebola’’, affirme Mme NDIHOKUBWAYO, qui déplore “qu’au niveau des préfectures sanitaires, beaucoup de soignants demeurent plus impliqués dans la lutte contre Ebola que dans la prise en charge des autres maladies’’.

Déjà, l’organisme international indique avoir vacciné plus de 100 000 enfants de 6 mois à 10 ans dans les préfectures de Gaoual et Koundara, au nord-ouest de la Guinée.

Alors qu’une étude de santé publique américaine, publiée le 10 mars parle de plus d’un million d’enfants qui pourraient être exposés à cette maladie infantile au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, Mme NDIHOKUBWAYO estime que ‘’ça sera plus de 2 millions uniquement en Guinée pour les 12 préfectures’’.

 Mamadou Aliou Diallo

Partager.

Laisser un commentaire