Terrorisme-sécurité: la Guinée à l’avant-garde , l’UE au secours

0

« Le terrorisme plane sur tous les continents. Nous devons y faire face avec détermination et courage », a déclaré vendredi le ministre guinéen de la sécurité et de la protection civile. Me Abdoul Kabelé Camara a fait cette déclaration à l’occasion de l’inauguration d’une salle informatique et la remise officielle des registres aux commissariats centraux et urbains de Conakry.

La cérémonie s’est déroulée au lendemain de l’autre attaque terroriste en France -Nice-, faisant plus de 80 morts. « La France a connu des moments très durs encore. Elle a été victime d’une attaque terroriste qui a engendré des pertes en vies humaines. Ces attaques sauvages nous déshumanisent », a regretté le ministre après avoir observé une minute de silence à l’endroit des disparus.

la minute de silence

la minute de silence

Au nom du chef de l’État et du peuple guinéen, Me Camara a présenté ses condoléances au peuple français. « Nous resterons toujours au côté de la France, de tous les pays épris de paix et de liberté. C’est ça le sens de la mission de l’Homme sur terre. L’homme doit revenir à ses nobles origines ».

Alors que le -PARSS- (programme d’Appui à la reforme de secteur de la sécurité) en Guinée est financé par l’Union européenne, le numéro un du département de la sécurité et de la protection civile n’a pas hésité de dire sa satisfaction.

« Je remercie par la même occasion la coopération européenne qui est essentielle aujourd’hui pour le ministère de la sécurité dans notre pays. Je rassure S.E. M. l’Ambassadeur que la mission remplie son rôle. »

Dans le cadre du PARSS, la police guinéenne a été dotée d’un Tableau de Bord de Sécurité publique. C’est un outil qui regroupe un ensemble d’indicateurs et de statistiques qui permet d’établir un portrait général de la criminalité déclarée dans les différents commissariats en Guinée. Il permet aussi de visualiser les moyens humains et opérationnels mobilisés pour y faire face.

Sebastien Cocard UE-RSS

Sebastien Cocard UE-RSS

Ce n’est pas tout. Le partenariat entre l’UE et la Guinée souhaite aller à un niveau supérieur à la vitesse de la croisière, dans un monde de plusieurs défis. La Guinée et l’union européenne ont entamé des pourparlers autour d’un projet qui consiste à mettre en place une « division d’appui opérationnel ». Le processus qui est en cours se focalise sur « la formation, la qualification et la livraison d’équipement spécifique, et une brigade en Guinée », a précisé vendredi, l’expert de l’UE, chargé des programmes d’appui à la RSS.

« Cette brigade devra apporter au pays une contribution importante dans ses capacités à faire face à des potentielles menaces terroristes. Nous sommes très émus tous de ce qui s’est passé à Nice -jeudi 14 juillet 2016-, par cette nouvelle tragédie qui confirme que personne n’est à l’abri. Que les terroristes peuvent frapper partout et n’importe quand. On espère que la Guinée resterait épargnée. Mais il est important que la responsabilité des autorités soit engagée. Et elles le font c’est pourquoi nous apporterons un appui important à cette volonté de se prémunir et de protéger le pays contre des éventuels attaques terroristes », a expliqué Sebastien COCARD.

Aliou Diallo

664 02 05 01

zoneafrique766@gmail.com

Partager.

Laisser un commentaire