Traduire

Terrorisme : portrait de Thomas Barnouin, le jihadiste français arrêté en Syrie

0

Un important jihadiste français a été arrêté en Syrie. Agé de 36 ans, Thomas Barnouin serait tombé dans les mains des combattants kurdes en Syrie le 17 décembre, avec deux autres jihadistes français, selon une information de nos confrères de TF1.

L’homme est soupçonné de faire partie de la mouvance de Mohamed Merah, qui a tué sept personnes en 2012, dans le sud-ouest de la France.

La région est bien connue des services antiterroristes, c’est à la filière dite « d’Artigat » qu’appartiendrait Thomas Barnouin. C’est de ce petit village de l’Ariège, Artigat, dans le sud-ouest de la France, que sont originaires plusieurs proches de Mohamed Merah, l’auteur des attentats de Toulouse et de Montauban, en 2012.

Thomas Barnouin fait partie des convertis à l’islam radical. Selon la Dépêche du Midi, sa conversion remonte aux années 2000, suite à la lecture d’une traduction du Coran et de la biographie de Malcom X ; une conversion suivie par un voyage à Médine, la ville du tombeau de Mahomet, en Arabie saoudite, où il se fait rebaptiser.

Cinq ans de détention avec sursis en 2009

Vétéran de la nébuleuse jihadiste du Sud-Ouest, Thomas Barnouin, alias Abdelhakim, tente, en 2006, de rejoindre l’Irak pour combattre les troupes américaines. Arrêté, cet Albijois, aujourd’hui âgé de 36 ans, est condamné à cinq ans de détention avec sursis en 2009.

Cinq ans plus tard, à sa sortie de prison, il prend le chemin de la Syrie avec femme et enfants. Les services de renseignements perdent alors sa trace, jusqu’à son arrestation par les unités de protection des forces kurdes, le 17 décembre dernier, dans la région d’Hassaké, au nord-est de la Syrie.

Par RFI

Partager.

Laisser un commentaire