Traduire

Santé : après Ebola, la rougeole revient avec force

0
Archive

Archive

L’épidémie à virus Ebola dans les trois pays d’Afrique de l’Ouest les plus touchés, risque  d’augmenter les cas de rougeole et la mortalité infantile, à cause de la nette baisse des vaccinations constatées dans ces pays.

Selon une alerte faite par des experts américains, en date du 12 mars dernier,  plus de 100 000 cas supplémentaires de rougeole, soit 227 000 cas au total, seront constatés, au Libéria, Sierra Leone et en Guinée.  Cette étude a été publiée dans la revue américaine Science.

L’étude révèle que cette situation pourrait se traduire par 5 000 décès supplémentaires dus à la rougeole. Un nombre qui pourrait potentiellement atteindre les 16 000, soit un peu moins du double de la mortalité due à Ebola.

«Les effets secondaires d’Ebola à la fois sur les taux d’infection de rougeole et d’autres maladies infantiles peuvent être aussi dévastatrices en vies humaines», craint Justin Lessler.

Ce professeur à la faculté de santé publique de l’université Johns Hopkins, souligne qu’il est «assez simple et peu coûteux de sauver de nombreuses vies en redémarrant des campagnes de vaccination».

Cette augmentation supposée  des cas de rougeole serait la conséquence directe de l’interruption des programmes d’immunisation des enfants dans les trois pays dont les systèmes de santé ont été submergés par Ebola, précisent les chercheurs.

Alpha Binta Diallo pour zoneafrique.net

Partager.

Laisser un commentaire