Traduire

Projet d’amendement du code électoral : le regard de l’alliance Républicaine

0

Le projet d’amendement du code électoral continue de faire débats en Guinée. Le groupe parlementaire ‘’ l’alliance Républicaine’’, pilotée par l’Union des forces républicaines, maintient son opposition à l’adoption sans débats de ce projet à l’Assemblée nationale.

En conférence de presse, animée ce mercredi 11 janvier 2017, les députés de ce groupe parlementaire ont qualifié les accords politiques du 12 octobre 2016 ‘’d’accord exclusif’’.

« Nous qualifions les conclusions issues du dialogue du 12 octobre d’un accord exclusif entre la délégation de la mouvance présidentielle et une fraction de l’opposition républicaine dirigée par l’UFDG » a accusé Docteur Ibrahima Dine Touré, président du groupe parlementaire l’Alliance Républicaine, précisant que le point 2 de l’accord constitue en soi une menace pour la démocratie en Guinée.

« Ce point 2 est relatif à la désignation des membres des conseils de districts et de quartiers au prorata des résultats obtenus par les listes candidates à l’élection communale ainsi que la nomination des chefs de districts et de quartiers par les dirigeants des partis politiques ou entités gagnants dans ces quartiers et districts. Ce qui est aux yeux des citoyens un recul politique et administratif grave pour notre pays et constitue une menace pour notre démocratie en construction » a-t-il ajouté.

Selon Dine Touré, le gouvernement guinéen a créé une anomalie administrative grave au niveau du département de l’Administration du territoire et de la décentralisation en acceptant de mettre en place les 28 délégations spéciales.

« On veut engager aujourd’hui, dans les mêmes conditions et de la même manière le même gouvernement à constituer 3 743 anomalies administratives sur tout le territoire national. Nous savons tous une illégalité sans légitimité ne peut produire que des dégâts » a regretté l’honorable Touré.

Mais, insiste le président du groupe parlement l’alliance Républicaine  »si nous laissons passer cet amendement, on pourrait assister à la destruction des rapports sociaux dans nos localités et il s’en suivra la faillite sociale de la nation »

Alpha Binta Diallo

00224622534801

www.zoneafrique.net

Partager.

Laisser un commentaire