Nigeria : 700 000 candidats pour 500 emplois disponibles

0

Sur cette pancarte, un appel à la création de davantage d’emplois par le gouvernement fédéral nigérian.

L’administration publique nigériane a reçu 700 000 dossiers de candidature pour 500 emplois offerts par l’Etat.

Des centaines de milliers de candidats se disant victimes de discrimination ont signé une pétition contre le directeur des services internes des revenus, où les nouveaux emplois ont été créés.

Tunde Fowler, le patron des services des revenus internes, a été entendu par une commission parlementaire à la suite de la pétition.

Il a expliqué à la commission chargée des affaires publiques de la Chambre basse du parlement qu’à aucun moment ses services n’ont empêché à des candidats de postuler.

Tunde Fowler précise qu’il a lancé un appel à candidatures pour 500 postes à pourvoir.

Mais à la clôture de la date de dépôt des dossiers, il a enregistré 700 000 candidatures.

Six millions de candidats pour 4 000 postes

Plus de 2 000 parmi les titulaires de diplômes d’études supérieures méritaient un poste, mais il y en avait que 500 à pourvoir.

Ce n’est pas la première fois que des dizaines de milliers de diplômés explosent les records de candidatures à des concours d’entrée à la fonction publique nigériane.

En 2014, au moins 16 personnes ont été tuées dans une bousculade, lors d’une opération de recrutement des services fédéraux de l’immigration.

Pour seulement 4 000 places vacantes, six millions de personnes venant des 36 Etats fédéraux du Nigeria avaient frappé aux portes des services de l’immigration.

Le taux de chômage du pays est de 13 %, selon le gouvernement.

 

Partager.

Laisser un commentaire