Marche du 16 Aout: une opération test à Wanidara

0

Les principaux leaders de l’opposition Républicaine poursuivent leur offensive dans les quartiers de Conakry pour expliquer le caractère pacifique de la marche, prévue  le 16 aout 2016 sur la route le Prince.

Opposition- Wanidara 3Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition, Faya Millimouno du Bloc Libéral, Mouctar Diallo des NFD, Wouremba Kourouma du PDA, Jean Marc Telliano du RDIG, Alhoussein Makanéra Kaké, Ibrahima Sory Diallo de l’ADP-BOC ou Thierno Saïdou Bayo du PS ont animé un géant meeting ce dimanche 14 aout à Wanidara, commune de Ratoma.

Tous satisfaits et convaincus de la forte mobilisation de leurs militants, les opposants ont confirmé la tenue de la marche pacifique projetée le mardi prochain même en absence au pays du chef de l’Etat guinéen.

« Qu’il soit là ou pas, la marche du mardi aura lieu », a dit Cellou Dalein avant d’annoncer que la prochaine manifestation de l’opposition se tiendra dés le retour au pays du président de la République en séjour au Congo Brazzaville.

Concernant les prochaines protestations de rue, les opposants ont promis que désormais, il ne serait plus possible de leur refuser l’autoroute Fidel Castro.

«  Nos prochaines manifestations, on les tiendra sur l’autoroute Fidel Castro. Nous avons l’avons dit au gouverneur », rassure Aboubacar Sylla avant d’insister sur l’autorisation par le pouvoir en place de la manifestation du 16 aout 2016.

L’occasion fut opportune pour les opposants de galvaniser leurs militants fortement mobilisés afin qu’ils sortent manifester le mardi prochain.

« Je vous jure, à partir d’aujourd’hui, rien ne peut se faire en Guinée sans votre volonté. Vous savez, les partis de Sékou Touré et Lansana Conté sont morts quand ils n’étaient pas au pouvoir. Le parti d’Alpha Condé est mort pendant qu’il est au pouvoir. Le RPG Arc-en-ciel ne peut faire un dixième de cette mobilisation » commente l’ancien ministre de la communication Makanera Kaké.

Et Cellou Dalein d’enchainer : ‘’Je n’ai aucun doute qu’il y aura entre Bambéto et le stade du 28 septembre une marée humaine jamais vue. Il faut que l’opinion nationale et internationale comprenne que le peuple de Guinée ne veut plus d’Alpha Condé et de sa mauvaise gouvernance. Il faut que tout le monde se mobilise mardi pour marcher tranquillement sans attaquer personne, sans insulter personne, mais avec des pancartes dénonçant la mauvaise gouvernance, la corruption, l’impunité, l’absence de travail pour les jeunes, les discriminations de toute sorte’’.

Alpha Binta Diallo

www.zonefrique.net

00224 655 25 94 19

Partager.

Laisser un commentaire