Guinée : un nouveau programme d’appui à la réforme du secteur de la sécurité lancé

0

Guinée- Un nouveau programme d’appui à la réforme du secteur de la Sécurité a été officiellement lancé, mercredi 28 mars 2018, à Conakry, en présence du ministre de la sécurité et de la protection civile, des cadres du ministère et des représentants de l’Ambassade de France et du chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée, a-t-on assisté.

Financé à hauteur de 8,8 millions d’euros,  soit plus de 97 milliards de francs guinéens par l’Union européenne, ce programme, s’inscrivant dans le cadre du renforcement de la sécurité intérieure en Guinée, sera exécuté dans les zones de Conakry, Coyah, Dubréka, Kafiliya, N’zérékoré, Mamou et Boké, pour une durée de 40 mois.

Selon Raymond Lataste, le chargé de programme à la délégation de l’Union Européenne en Guinée, s’exprimant à l’occasion de cette cérémonie, ce projet est axé sur cinq composantes, à savoir l’appui à la protection civile, l’appui institutionnel au ministère de sécurité et de la protection civile, consolider et étendre la police de proximité, soutien à l’école nationale de la police et de la protection civile et la poursuite de l’amélioration de la gouvernance locale de la sécurité.

«L’objectif est de renforcer durablement la sécurité intérieure en Guinée en modernisant les services dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité » a déclaré Raymond Lataste.

Grâce au soutien des partenaires, a rappelé le chargé de programme à la délégation de l’Union Européenne, ‘’les pompiers éteignent des feux quasi quotidiennement avec professionnalisme et efficacité, comme ce fut  le cas récemment au marché de Madina. Ils ont effectué plus de 800 interventions en 2017’’, non sans mentionner ‘’ la rénovation des commissariats et la formation de plus de 1500 policiers de la capitale’’.

« La police est maintenant outillée pour mener des enquêtes et fournir des preuves » s’est-t-il félicité.

De son côté, le ministre guinéen de la Sécurité et de la Protection Civile, maitre Abdoul Kabelè Camara, présidant la rencontre, a fait savoir que dans le cadre de l’exécution de ce projet, 9 experts permanents seront mobilisés à Conakry, deux expertises pour le suivi des travaux et deux autres en appui à la composante, et une mobilisation de 83 expertises internationales.

Maitre Abdoul Kabélé va conclure en disant que ‘’la mise en œuvre de ces différentes actions permettra  de renforcer les capacités de pilotage et de gestion de la protection civile, à travers des formations et de la fourniture d’équipements et matériels, d’appuyer la mise en place de la politique nationale de gestion des crises et des catastrophes avec la création d’une agence de gestion des évènements,  de poursuivre les constructions des casernes (UPC) de N’Zérékoré, Mamou et Boké.

Ce vaste programme, troisième du genre, apprend-t-on sera mis en œuvre par CIVI.POL en partenariat avec la Direction de la Coopération Internationale de l’Ambassade de France et de l’ONG COGINTA.

Alpha Binta Diallo

622 53 48 01

Partager.

Laisser un commentaire