Guinée : un lot d’équipements et matériels sanitaires offert par le Japon

0

Guinée- Le Ministre de la Santé a procédé, samedi 21 Avril 2018, à la remise d’un lot d’équipements et matériels sanitaires à la maternité de l’hôpital régional de KANKAN.

Cette remise qui s’inscrit dans le cadre du renforcement du système sanitaire du pays fragilisé par le passage de la maladie à virus Ebola a connu la participation de Georges Alfred Ki-Zerbo Représentant de l »Organisation Mondiale de la Santé « OMS » en Guinée, des représentants de l’ambassade du Japon mais aussi des autorités préfectorales du Nabaya.

En effet, le Gouvernement à travers le ministère de la Santé et ses partenaires entend combler le faible déficit en équipements des différentes maternités du pays. C’est pour faire face à cette triste réalité que le ministère de la Santé et ses partenaires techniques et financiers octroient des tables d’accouchements et des aspirateurs entre autres sollicités par les responsables de l’hôpital préfectoral de Kankan pour faciliter les prochains accouchements qui auront lieu dans ce service sanitaire du Nabaya.

Ces dons d’équipements et matériels sont le fruit d’une coopération entre le Gouvernement guinéen, l’ambassade du Japon et l’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé. Ils sont obtenus grâce à un financement du Japon, destiné aux services de maternité des hôpitaux régionaux de KINDIA, KANKAN et N’ZEREKORE. Le geste s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la résilience du système de santé en Guinée précisément les 15 districts sanitaires les plus touchés par la maladie à virus Ebola pour un coût total de plus d’un million de dollars US. Cette matérialisation va favoriser la formation des cadres et agents de district en prévention, surveillance, prise en charge et gestion ; la fourniture en équipements et matériels et l’appui en renforcement des capacités des institutions de formation en santé.

Selon le Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé en Guinée, en procédant à la mise à disposition de ces équipements, son institution entend contribuer à l’amélioration des indicateurs de santé de la mère et du nouveau né à travers la réduction du taux de mortalité maternelle et néonatale qui sont des données factuelles d’appréciation de la sécurité sanitaire ainsi que du développement d’un pays.

Pour sa part, le ministre de la Santé dira que conformément à sa lettre de mission  son département à l’obligation de renforcer la prévention et la lutte contre toutes les maladies, mais aussi faire face aux situations d’urgences, ainsi que la promotion de la santé de la mère et de l’enfant. C’est dans ce sens que la remise du don japonais entre en droite ligne avec le contenu des objectifs de son département précise Abdourahamane Diallo.

Plus loin, le ministre guinéen de la Santé a réitéré que ces équipement rentreront dans le cadre de la réduction de la mortalité maternelle, de la mortalité néonatale en République de Guinée tout en rappelant que ces actions figurent parmi les priorités du ministère de la santé.

Avant de prendre la direction de la ville de N’Zerekore le ministre Abdourahamane Diallo et sa suite ont fait une visite de supervision au centre de santé de Salamani pour se rassurer du bon fonctionnement de ce centre mais aussi de la qualité des services.

CCG

Partager.

Laisser un commentaire