Guinée : des scènes de violences signalées dans plusieurs endroits de Conakry

0

Au lendemain de la suspension de la grève des enseignants, ayant paralysé le secteur de l’éducation en Guinée depuis le 12 février dernier, des scènes de violences ont été observées, mercredi 14 mars 2018, dans plusieurs quartiers de la banlieue de Conakry.

A l’appel de l’opposition de marcher à Conakry pour exiger la publication des ‘’ vrais résultats’’ du scrutin communal du 04 février dernier, des jeunes ont investi la rue en brulant des pneus dans la commune de Ratoma, notamment à Bambéto, Koloma, Cosa, Wanidara et au niveau de la T6, selon plusieurs sources contactées par notre rédaction.

Si les forces de l’ordre ont brillé par leur absence à Bambéto, Koloma et Cosa, des témoins ont confié que deux  jeunes (Boubacar Barry, 24 ans et Mamadou Baïlo Diallo ont reçu des balles mortelles tirées par des agents de la gendarmerie à Wanidara.

Pendant ce temps, un groupe de jeunes armés de gourdins et des lances pierres sèmeraient la terreur à la T6, selon un citoyen de ce quartier.

Au niveau de la Casse de Madina, commune de Matam, des jeunes surexcités règnent en maitres-absolus. Ces derniers, apprend-t-on se livrent à toute sorte de vandalisme.

Alpha Binta Diallo  

Partager.

Laisser un commentaire