Traduire

Guinée : perception des citoyens de Conakry sur la ville morte

0

L’appel à une journée ville morte, jeudi prochain, par l’opposition guinéenne est diversement perçu  par les citoyens de Conakry. Compte tenu de la situation socioéconomique du pays, d’aucuns craignent déjà le pire et expriment leur inquiétude.

OpposantsDes citoyens de la capitale estiment que la situation actuelle du pays ne s’y prête pas à une journée sans activités. Pour eux, les opposants devraient s’abstenir à toute manifestation.

‘’Cette décision de l’opposition va bloquer  toutes les activités économiques du pays. Personne ne pourra évaluer les pertes que le pays va subir ce jour’’, a déclaré Housseny Bah.

De l’avis de ce citoyen, l’opposition dispose bel et bien le droit de manifester, mais il l’exhorte à la table de négociation pour sauver la Guinée d’une éventuelle crise.

‘’L’opposition doit accepter d’aller à la table de négociation pour trouver un consensus avec le pouvoir en place.’’

Les manifestations politiques sont généralement caractérisées par de séries de violences. ‘’ C’est très grave pour une jeune démocratie qui se cherche’’, a déploré Housseny Bah.

Pour un autre citoyen, la notion de la démocratie est très mal perçue par les citoyens guinéens.

«Vu la fragilité de notre système démocratique, généralement les gens ne comprennent pas l’idée de la ville morte.  Quand il y a ville morte, des gens sortent pour s’attaquer aux personnes et à leurs biens », a-t-il fait remarquer.

 Abdoul Matlaby Baldé

Partager.

Laisser un commentaire