Traduire

Guinée : des maisons complètement calcinées à Télimélé par un feu mystérieux

0

Des incendies mystérieux continuent de faire de ravages à Douguika, situé à Sarékaly dans la préfecture de Télimélé, depuis environ un mois. Des témoignages font état de plusieurs cases calcinées et d’importants dégâts matériels.

Objets brûlés à Douguika

Objets brûlés à Douguika

Depuis environ un mois, les populations de Douguika sont victimes d’un incendie dont l’origine reste encore inconnue. Vingt une cases en chaume et cinq bâtiments sont complètement décimés par le feu. Pour l’instant aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée.

Contacté par zoneafrique.net, M. Alpha Diallo, citoyen résident à Douguika, explique comment le feu s’est déclaré dans son village.

« Le premier jour c’est une case qui a pris feu vers 21 heures. Trois jours après cinq cases ont pris feu,  puis, six cases dans la même nuit. Après quelques jours d’accalmie, le feu s’est transporté dans un autre village environnant, appelé Filo; à ce niveau, six cases aussi ont pris feu. Deux semaines après, la situation est revenue à Douguika pour cette fois-ci brûler toutes les cases en chaume », rapporte M. Diallo.

Aujourd’hui, les citoyens de Douguika vivent la peur dans le ventre. Pris dans la panique et la psychose, les populations ont décidé d’évacuer nourritures et autres objets de ménage sous les arbres pour se mettre à l’abri du feu. Malgré cette précaution, le feu continue toujours à faire de dégâts.

Populations de Douguika sous les arbres

Populations de Douguika sous les arbres

Douguika ressemble à une ville fantôme ravagée par la guerre. Des cases en chaume incendiées par-ci, des cases décoiffées, des portes défoncées, des objets brulés et des habitations sans toit par là.

douguika.jpg 1Fait curieux, les feux se déclarent  la nuit dans les mêmes circonstances. L’alerte est généralement donnée par l’aboiement des chiens. Selon des témoins, le feu suit les traces des chiens dans leurs mouvements. Ce qui laisse l’hypothèse d’un incendie mystérieux. Les avis divergent sur l’origine du feu .D’aucuns évoquent la colère divine. D’autres parlent de phénomène lié au réchauffement climatique.

« Il est difficile de donner une explication sur l’origine de ces incendies, mais ce que j’ai à vous dire comme information, quand les chiens aboient, on a l’impression que le feu suit quelque chose. La direction vers laquelle les chiens se dirigent, le feu suit cette direction.  C’est une remarque faite à plusieurs reprises », explique notre interlocuteur.

Selon nos sources une équipe de la croix rouge s’est rendue sur les lieux pour constater les faits et procéder au  recensement des victimes. A en croire les mêmes sources, au-delà de cette visite de la croix rouge, aucune action à caractère humanitaire ne s’est faite encore sentir  auprès des sinistrés.

Toutes nos tentatives de joindre les autorités préfectorales en charge de la protection civile de Télimélé sont restées vaines.

Pour éviter une catastrophe humanitaire, les citoyens de la localité lancent un SOS aux autorités, aux organisations non gouvernementales et à toutes les personnes de bonne volonté.

Abdoul matlaby Baldé et Alpha Binta pour zoneafrique.net

Partager.

Laisser un commentaire