Traduire

Guinée : 30 000 logements sociaux dans 4 ans

0

Dans les prochaines années, la Guinée aura 30 000 logements sociaux et des nouveaux départements ministériels. L’annonce a été faite au sortir d’une audience que le Président Alpha Condé a accordée jeudi, à une société de construction chinoise.

PDG-de-la-société-China-Dreal-Group-Yao-Tianping.

PDG-de-la-société-China-Dreal-Group-Yao-Tianping.

Le PDG de la société China Dreal Group, Yao Tianping, était venu présenter au chef de l’Etat le projet de construction de deux groupes de logements sociaux qui devra être réalisé au centre directionnel de Koloma et à Lambanyi (Conakry).

Sur le site de Koloma, qui a une superficie de 200 hectares, ce sont 30.000 logements de R+4 et R+5 pour 100.000 personnes qui vont être construits.

A Lambany, il est prévu la construction de logements de haut et moyen standings, une école primaire, un lycée, une université, des boutiques, un supermarché et un lieu de culte. La durée des travaux va s’étendre sur 4 ans.

Même si le coût de réalisation n’a pas été dévoilé, le président du group a indiqué : ‘’le prix, la réalisation et les modalités d’acquisition seront basés sur les négociations avec le gouvernement et les études du marché. Ensemble, avec le gouvernement, nous aimerions, avec les efforts de l’entreprise, que ce projet soit réalisé dans un meilleur délai.’’

Le PDG du Group Mar Grandioso partenaire de China Dreal Group, a pour sa part souligné que ce projet permettra d’améliorer les conditions de vie des guinéens.

‘’Le coût ne va pas dépasser 60.000 Dollars. Nous sommes en train de négocier avec le gouvernement. On a fait la maquette et présenter au Président de la République. Ils vont essayer de l’approuver et demain on va avoir des discussions là-dessus pour construire ces logements sociaux afin de donner un meilleur cadre de vie aux populations guinéennes’’, a rassuré Ibrahima Kassus Dioubaté.

Le président Condé a invité les entrepreneurs de faire en sorte que les logements ‘’soient accessibles au Guinéen moyen’’.

Mamadou Aliou Diallo

Partager.

Laisser un commentaire