Grève des enseignants en Guinée : le mot d’ordre suspendu (contenu de l’accord)

0

Après un mois  de grève dans le secteur de l’éducation en Guinée, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et gouvernement sont parvenus, mardi 13 mars 2018, à un accord pour suspendre le mot d’ordre.

Cette nouvelle a été annoncée en premier par le médiateur de la République, Mohamed Said ; qui a laissé le sein à l’inspecteur général du travail, Alya Camara de révéler le contenu du protocole d’accord.

Il s’agit de la levée de la suspension et le payement des arriérés du salaire du Secrétaire Général du SLECG, Aboubacar Soumah, meneur de la grève, le payement des 30% restants comme suit : (fin mars 2018 avec effet rétroactif (à compter du 1er janvier 2018 pour les enseignants en activité et novembre et décembre 2017 pour les retraités), l’ouverture d’un couloir de négociations entre le 02 au 25 mai 2018 sur le point concernant la fixation du salaire de base des enseignants à huit millions de francs guinéens, le rétablissement dans leurs droits tous les enseignants mutés ou demis de leurs fonctions pour la grève.

Ainsi, Aboubacar Soumah a annoncé la suspension du mot d’ordre de grève.

Partager.

Laisser un commentaire