Grève contre la hausse du prix du carburant en Guinée : l’autoroute dans la danse

0

La grève syndicale contre la hausse du prix du carburant en Guinée a touché, lundi 09 juillet 2018, plusieurs quartiers situés sur l’autoroute Fidel Castro Ruz, a-t-on constaté.

Autrefois utilisée pour rallier le centre-ville lors des journées de manifestation à Conakry, l’autoroute Fidel Castro a été perturbée ce lundi suite au mouvement de grève déclenché par l’inter-centrale syndicale.

Outre la perturbation de la circulation routière par des jeunes dans les quartiers de Kissosso, Enta, Sangoyah ou Matoto, des manifestants ont barricadé la route au niveau de Gbessia non loin de l’aéroport International de Conakry.

Magasins, boutiques et autres commerces sont restés quasiment fermés ce lundi sur l’autoroute et la circulation fortement déserte sur ce tronçon.

Un citoyen contacté par notre rédaction a confié avoir été bloqué par des jeunes au nouveau de Songoyah et marche, en compagnie de plusieurs autres citoyens, pour rejoindre chez eux.

Fortement mobilisées, les forces de l’ordre ont réussi à disperser les jeunes manifestants. Mais, des traces des échauffourées étaient encore visibles à certains endroits.

Les négociations entre gouvernement et syndicat, soldées par un échec depuis le début de la crise, devraient se poursuivre ce lundi.

Le premier ministre Kassory Fofana a indiqué au cours d’une rencontre avec les élus locaux, dimanche, qu’il n’était pour rien dans l’augmentation du prix du carburant.

Cette semaine s’annonce particulièrement tendue à Conakry où des séries de manifestations sont annoncées par le syndicat et la société pour contraindre le gouvernement à ramener le prix du carburant à 8.000 francs guinéens.

Mariam Sylla

 

Partager.

Laisser un commentaire