Traduire

Espagne : le gouvernement Catalan suspendu par Madrid

0

La Catalogne ne va finalement pas perdre son autonomie mais être placée sous la tutelle de Madrid. Le gouvernement national a décidé ce samedi de mettre en oeuvre l’article 155 de la Constitution espagnole. Soutenu par l’opposition, le gouvernement Rajoy a annoncé son plan pour contrer les velléités indépendantistes de la région.

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, estime que son gouvernement a été « obligé d’activer l’article 155 de la Constitution qui suspend l’autonomie de la Catalogne ». C’est la première fois depuis sa création en 1978, que cette disposition est appliquée.

La première mesure va être la destitution du gouvernement actuel de la Généralité de Catalogne qui s’est mis dans « l’illégalité » selon Mariano Rajoy. La province conservera son autonomie mais sera sous la tutelle de Madrid pendant plusieurs mois. Les fonctions régionales seront exercées « en principe par les ministères (nationaux) aussi longtemps que durera cette situation exceptionnelle ». Dès le retour à la « normalité institutionnelle », dans les six mois selon le chef du gouvernement espagnol, des élections régionales seront organisées en Catalogne.

Logiquement, Madrid va prendre le contrôle de la police régionale, les Mossos d’Esquadra, dont le chef a été inculpé de sédition pour ne pas avoir empêché un référendum d’autodétermination le 1er octobre 2017.

Ces mesures ont été prises en concertation avec le Parti socialiste (PSOE), principale force d’opposition, et ses alliés centristes de Ciudadanos. Elles seront soumises à l’approbation du Sénat, attendue pour la fin octobre.

A Barcelone, des dizaines de milliers de manifestants sont descendus dans les rues. Le président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont était présent mais il ne s’exprimera que dans la soirée. Sa réponse au gouvernement à Madrid est attendue par tous les militants indépendantistes.

Avec AFP

Partager.

Laisser un commentaire