Traduire

Electricité en Guinée: encore de la promesse

0

Le 03 juillet 2015, les guinéens auront le courant électrique 24 heures sur 24. C’est en substance la nouvelle promesse de l’actuel directeur général de l’électricité de Guinée (EDG). Mory Kaba a justifié, lundi, que les perturbations constatées ces derniers temps dans la desserte de l’électricité sont liées aux travaux de transfèrement des lignes des anciens postes aux nouveaux postes.

Barrage Kaléta Guinée zoneafrique.net

Barrage Kaléta Guinée zoneafrique.net

« Avec l’arrivée de Kaléta, il y a eu une obligation de transférer les départs d’alimentation électrique de l’ancien poste au nouveau poste de Kaléta », a expliqué N’diaye, électrotechnicien à EDG.

Après un mois que la première turbune a été lancée, le barrage de Kaleta peine encore à assurer correctement la desserte en électricité dans l’ensemble de la capitale guinéenne et ses  environs.  Pour balayer toutes les critiques qui font du projet Kaleta d’un échec du gouvernement, les cadres de l’EDG sont à pieds d’œuvre pour rassurer les citoyens.

Les travaux de réglage sur les postes de Conakry sont-ils achevés ?  ‘’La mise en service prend du temps’’, répond le directeur de l’EDG qui ajoute, ‘’même si on finit de faire le transfert dans le nouveau poste, le réglage ne se fait pas dans l’immédiat. Le processus de réglage peut durer une ou plusieurs semaines’’.

Comme le garantit le directeur d’EDG, dès la fin des travaux de transfèrement, prévue le 03 juillet prochain,  ‘’sauf en cas de panne’’, les préfectures de Coyah, Dubreka, Forékariah et les zones industrielles auront l’électricité toutes les 24 heures.  A en croire Mory Kaba, le courant électrique sera assuré de Conakry à Labé, une fois les travaux auront fini.

Cette promesse de M. Kaba intervient à quelques jours seulement de la mise en marche de la deuxième turbine de Kaléta, prévue début juillet.

 S’agit-il d’une manœuvre visant à masquer la première occasion ratée avec la première turbine?  Rien n’est moins sûr. Au total, le barrage de kaléta aura une capacité de 240 MWh.

Financé à hauteur de 526 millions de dollars, le projet de Kaléta a été lancé en 2011 par Alpha Condé qui avait promis l’électricité aux guinéens pendant son premier mandat.

Aggreko un triste souvenir!

Aggreko

Aggreko

Après 2 ans et 4 mois de contrat temporaire de fourniture d’électricité (50 MW) avec Aggreko, le gouvernement de Guinée Conakry tourne vers Kaléta. Le contrat avec aggreko aura été caractérisé par de malversations financières au plus haut sommet de l’Etat.

Selon nos informations, Aggreko ayant brillé par son manque de performance sur le terrain, aurait surfacturé l’Etat guinéen sous la complicité de certains hauts commis du régime, tapis sous l’ombre. Au lieu de desservir 24H/24H, Aggreko offrait ses services seulement 6 heures par jour (de minuit à 6h du matin.) Ceci dit, la Guinée payait 24heures pour une prestation de 6 heures par jour avec une manne estimée à 250 000 dollars par semaine.

Alpha Binta Diallo

Partager.

Laisser un commentaire