Education : des monitrices françaises en Guinée pour un transfert de compétence

0

Education- Dans le cadre d’un partenariat avec l’Association ‘’ Un livre pour tous’’ de la France, quatre écoles privées associées de Conakry  (Renaissance, Saint Joseph de Cliny, Toussaint et Elhadj Oumar), ont bénéficié des séries de formation à l’intention de leurs monitrices.

La mission consiste à faire venir, deux fois dans l’année, des gens de la France pour expliquer la méthodologie de la communication d’enseignement aux monitrices de la maternelle dans ces écoles.

Mouctar Barry, fondateur de l’école primaire Renaissance

« Ces deux françaises  sont ici à Conakry dans cette mission de renforcement des capacités à nos monitrices sur le plan matériels et pédagogiques » a expliqué Mouctar Barry, fondateur de l’école primaire la Renaissance, sise à Kipé, précisant qu’il est ‘’ fondamental de rompre avec la méthode traditionnelle pour qualifier la formation pré scolaire.

S’exprimant sur la méthodologie optée pour le transfert de compétence, Muriel Jodry, l’une des formatrices, a indiqué que l’objectif vise à apprendre aux monitrices comment faire des programmes pédagogiques et comment mettre les enfants à des groupes d’activités pour pouvoir travailler dans de meilleures conditions.

Muriel Jodry, formatrice

« Ici, les classes sont très chargées, on a observé beaucoup d’enfants  en retrait  ou sans activités dans les salles de classe », constate-t-elle.

Madeleine Falivogui, l’une des bénéficiaires, s’est réjoui de la qualité de la formation qu’elles ont obtenue.

« On a acquis beaucoup de connaissances. Désormais, on sait comment partager les groupes de travail avec les enfants, les travaux manuels, l’utilisation des livres. Nous avons aussi appris à faire la différence des programmes de la petite, moyenne et grande section » se félicite Madeleine Falivogui, enseignante.

Des initiatives donc à élargir pour qualifier le secteur de l’enseignement pré scolaire en Guinée.

Mariam Sylla

Partager.

Laisser un commentaire