Traduire

Ebola : derniers essais cliniques en Guinée d’un vaccin avant sa commercialisation

0
Essais vaccin

Essais vaccin

Des essais cliniques marquant la dernière phase avant la commercialisation vont être lancés samedi en Guinée pour tester l’efficacité d’un vaccin, le VSV-EBOV, contre le virus Ebola, selon un communiqué publié jeudi par l’Organisation mondiale de la santé.

Ces essais en phase III, portant sur plusieurs milliers de personnes, seront supervisés par l’OMS, le ministère guinéen de la Santé, Médecins Sans Frontières (MSF), Epicentre et l’Institut norvégien de santé publique (INSP).
Ce vaccin, l’un des deux les plus avancés contre le virus qui a fait plus de 9.800 morts essentiellement en Guinée, Sierra Leone et au Liberia, a été mis au point par l’Agence de la santé publique du Canada.
« Nous avons travaillé dur pour arriver à ce point », a déclaré le Dr Margaret Chan, directeur-général de l’OMS, citée par le communiqué.
« Si un vaccin est jugé efficace, ce sera une grande première dans la prévention contre le virus Ebola », a-t-elle ajouté.
La vaccination aura lieu dans la région de la Basse Guinée, qui dénombre actuellement le plus grand nombre de cas de cette fièvre hémorragique.
« L’épidémie de la maladie à virus Ebola montre des signes de recul mais nous ne pouvons pas baisser la garde jusqu’à ce que nous ayons éliminé la totalité des cas d’Ebola », a déclaré pour sa part le Dr Marie-Paule Kieny, sous-directeur général de l’OMS.
Le Dr Kieny coordonne les efforts de recherche et développement de traitements contre Ebola au sein de l’OMS.
Le vaccin canadien VSV-EBOV a été homologué au nom de NewLink Genetics, avant que NewLink Genetics et Merck annoncent leur collaboration, le 24 novembre 2014.
Le deuxième vaccin le plus avancé est celui de GlaxoSmithKline-Bio (GSK), appelé ChAd3-ZEBOV. Les Instituts nationaux pour la santé des États-Unis ont collaboré à sa mise au point.

Partager.

Laisser un commentaire