Delta du Niger : des allocations pour les ex-rebelles

0

Le gouvernement nigérian a repris le paiement des allocations mensuelles dues à d’anciens rebelles du Delta du Niger, dans le but de mettre fin attaques contre les installations pétrolières.

Les paiements avaient été suspendus en février dernier, ce qui avait amené des rebelles de cette région du sud du pays à intensifier les attaques sur les équipements des sociétés pétrolières.

En vertu d’un accord signé en 2009, les ex-rebelles s’étaient engagés à mettre fin au sabotage des pipelines, en échange d’une allocation mensuelle.

Un nouveau groupe rebelle, les Vengeurs du Delta du Niger, qui n’était pas concerné par l’accord de 2009, a revendiqué une bonne partie des récentes attaques sur les installations pétrolières.

Selon le ministre nigérian des Ressources pétrolières, la production de brut est passée de 2,2 millions de barils par jour à 1,4 million de barils par jour.

Il s’agit du plus bas niveau de la production pétrolière nigériane depuis les années 1990.
La région du Delta du Niger, dans le sud Nigeria, concentre l’essentiel de la production de pétrole, qui représente 70 % des revenus de l’Etat.

BBC

Partager.

Laisser un commentaire