Communales 2018 : le mouvement ‘’ REM’’ à la conquête de la mairie de Ratoma

0

Le mouvement ‘’ République Emergente et Moderne’’- REM- a déposé officiellement, mardi, ses dossiers de candidature pour briguer la maire de la commune de Ratoma, l’une de plus importantes  circonscriptions électorales de la Guinée- Conakry, a-t-on appris.

Composé en majorité des jeunes, le mouvement est né, selon ses responsables, d’une prise de conscience sur la nécessité d’agir, d’une part pour rompre avec ‘’l’immobilisme et le fatalisme’’, mais aussi dans un souci de bâtir une République où il fera bon-vivre et où la justice, la démocratie et la prospérité seront des réalités tangibles.

« Le moment est venu  pour prendre son destin en main et l’heure n’est plus au débat de dénonciation dans les bas quartiers, mais à l’action, car plus de la moitié de la population guinéenne est jeune et le temps est venu pour la jeunesse de faire face aux défis de l’avenir…» a déclaré Moussa Baldé, président du mouvement.

Poursuivant, Moussa Baldé par ailleurs tête de liste du mouvement, a précisé que l’idée vise à réorienter le débat autour de la construction d’un idéal démocratique et républicain commun, en se départissant  des débats tournés sur des personnes et des intérêts.

Parlant du choix de la commune de Ratoma, la tête de liste du mouvement ‘’République Emergente et Moderne’’ (REM) dira que ‘’ c’est parce que nous y vivons’’.

Ensuite, enchaine-t-il ‘’c’est une commune d’un enjeu capital. Elle est très grande. Mieux, elle est très redoutée’’.

« C’est un défi pour nous(…) la jeunesse doit cesser de critiquer à la maison ou dans les salons, elle doit oser, elle doit s’engager pour changer les difficultés, c’est le moment », conseille-t-il.

« Nos projets sont assez : l’insalubrité. Nous sommes sidérés de voir que notre commune est carrément un dépotoir d’ordures. Plus grave, les ordures font des victimes comme à Dar-es-salam. Quand on prend l’axe Hamdallaye- Cimenterie, vous ne trouverez pas un seul lycée public. Or, nous voulons une jeunesse formée » a-t-il expliqué aux hommes de médias.

Au total, 16 listes de candidature, dont trois indépendantes, ont été enregistrées au niveau de la Commission électorale communale indépendante de Ratoma.  Il s’agit de l’UFDG, du RPG- arc-en-ciel, de  l’UFC, de l’UDC-ADC-BOC, du PPD, de l’UFR, du BL, du PR, de l’UPR, des NFD, du PEDN, du RDIG, du PADES, du CC, du PUP et du REM.

Alpha Binta Diallo

00224 655 25 94 19

Partager.

Laisser un commentaire