Traduire

Communales 2018 : déclaration préliminaire du regard citoyen

0

Le Regard Citoyen, une coalition de la société civile guinéenne née pour l’observation citoyenne, a fait une déclaration préliminaire sur le déroulement du scrutin à travers l’ensemble du territoire national.

Dans leur déclaration, cette coalition s’est réjoui de la ténue de ces élections locales longtemps attendues par les citoyens.

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration

A travers ces différentes organisations membres, cette Dynamique d’observation citoyenne des élections en Guinée, a déployé à Conakry et à l’intérieur du pays, trois mille (3000) observateurs électoraux afin de s’assurer de l’organisation de ce scrutin.

 Après la remontée des premiers résultats à mi-parcours, le regard citoyen:

Se  félicite :

  • de la volonté des guinéens à élire leurs conseillers communaux ;
  • du sens de responsabilité et de retenue des différentes listes de candidature
  • du climat de quiétude sociale qui caractérise cette journée électorale ;

Encourage les forces de l’ordre et de sécurisation (USSEL) à poursuivre leur mission de sécurisation dans le respect des normes ;

Invite :

  • la CENI et ses démembrements à prendre toutes les dispositions utiles pour la correction des manquements constatés et du bon déroulement du reste du processus électoral ;
  • le Premier ministre et son gouvernement, le MATD et ses démembrements à respecter et  faire respecter la stricte neutralité de l’administration publique ;
  • les médias à observer le processus dans le respect de l’éthique et de la déontologie

Mais, en dépit  de la motivation et de l’engagement de l’ensemble des partis prenants, le regard citoyen, à travers ses observateurs, a recueilli quelques disfonctionnements par endroit. Il s’agit entre autre de l’absence de matériels électoraux dans certains bureaux de vote des cinq communes de Conakry. Ces disfonctionnement sont liés spécifiquement à:

  • Un manque de fiches d’émargement et de procuration
  • Une absence d’encre indélébile
  • absence de certains membres de bureau de vote à l’ouverture,
  • Manque de tables et de meubles pouvant faciliter le travail  des membres de BV;
  • l’ouverture tardive de certains BV (entre 9 heures 10 heures);
  • fort usage des votes par procuration (commune urbaine de faranah, Beyla, Dubreka)

Par ailleurs, dans la commune de kaloum, la mission a observé l’absence de certains membres de BV tels que le Président et le VP  dans le quartier sans-fil pendant l’heure d’ouverture.

En ce qui concerne l’intérieur du pays, des tensions sont signalées par nos observateurs au niveau de certaines préfectures, comme à Faranah, Kissidougou et Beyla.

Toutefois, l’ensemble des manquements constatés par la mission ont été remonté à la chambre politique du Regard Citoyen aux démembrements de la CENI pour des mesures correctives diligentes à prendre.

Hormis ces insuffisances qui devraient être corrigées au fur et à mesure par la CENI et ses démembrements, les opérations de vote se déroulent normalement sur toute l’étendue du territoire national même si l’engouement des populations laisse pour le moment à désirer avec une faible affluence des électeurs devant les BV.

En conclusion, le Regard Citoyen se félicite, pour le moment, du démarrage effectif des opérations de vote. Il engage les structures chargées de l’organisation des élections à poursuivre les efforts de correction des insuffisances et dysfonctionnements constatés sur le terrain pour la bonne organisation de ces élections de proximité.

Le Regard Citoyen salue le civisme des populations guinéennes et invite les électeurs à se mobiliser massivement dans le calme afin de faire valoir leur droit de vote.

Le Regard Citoyen poursuivant sa veille et son observation citoyenne, fera un communiqué sur le déroulement des opérations de vote et le dépouillement en fin de journée.

Conakry le 04 Février 2018.

Le Regard Citoyen

 

Partager.

Laisser un commentaire