Traduire

CECOJE de Télimélé : promu à une autre fonction, le chef refuse de céder

0

La gestion du Centre d’Ecoute, de Conseil et d’Orientation pour les Jeunes- CECOJE- ne fait pas actuellement l’unanimité dans la préfecture de Télimélé, a-t-on appris des sources concordantes.

Selon nos informations confirmées par le directeur de la maison des jeunes de Télimélé, l’actuel chef du CECOJE de cette préfecture, Elhadj Ousmane Diallo a été promu maire de la commune rurale de Tarihoye.

« El hadj n’a pas informé officiellement qu’il est élu maire, mais nous l’avons appris. Il aurait dit à l’inspecteur régional de la jeunesse de Kindia qu’il attendait sa confirmation pour informer les gens » accuse Mamadou Mouctar Diallo, directeur de la maison des jeunes de Télimélé, parlant  également ‘’d’un mandat illégal’’ pour l’actuel chef du CECOJE.

«  Il n’est plus légal, non seulement il a dépassé le délai de son mandat, mais aussi il ne peut pas cumuler deux fonctions », a ajouté M. Mouctar Diallo.

Au regard des textes, le chef CECOJE est choisi à l’issue d’une liste de trois personnes proposées par le directeur de la maison des jeunes.

Joint par notre rédaction, Niang Bamou, directeur préfectoral de la jeunesse de Télimélé dit avoir informé l’Inspecteur régional de la  jeunesse de la région de Kindia. Ce dernier, confie-t-il est attendu le 26 décembre prochain à Télimélé pour régler cette situation.

Soupçonné d’être en connivence avec le DPJ pour choisir son successeur au mépris des textes, Elhadj Oumane n’a pas daigné répondre à nos appels.

La rédaction

www.zoneafrique.net

zoneafrique766@gmail.com

 

Partager.

Laisser un commentaire