Traduire

Alpha Condé demande «un plan Marshall» pour éradiquer Ebola en Afrique de l’Ouest

0
Le président guinéen Alpha Condé

Le président guinéen Alpha Condé

Le président guinéen, Alpha Condé, a demandé «un plan Marshall et une annulation de la dette» pour éradiquer Ebola en Afrique de l’Ouest lors d’une grande conférence internationale consacrée à la lutte contre cette épidémie tenue le 3 mars à Bruxelles. La Guinée, le Liberia et la Sierra Leone sont les pays les plus affectés par le virus qui a fait près de 10 000 morts depuis décembre 2013.

Les acteurs présents à la conférence internationale, dont l’Union européenne mais aussi des délégations américaines, chinoises ou australiennes ainsi que l’ONU, la Banque mondiale et des ONG ne se sont pas cependant engagés pour une sorte de plan Marshall, alors qu’une conférence des Nations unies est prévue au début de l’été.

Les participants ont souligné que l’intérêt se porte pour l’heure sur la réalisation de promesses déjà faites par les donateurs. Ainsi, 5 milliards de dollars ont déjà été promis par la communauté internationale, dont la moitié seulement a déjà été engagée sur le terrain.

Les Nations unies ont déjà calculé qu’il faudrait engager 1 milliard de dollars pour arriver à la situation «zéro cas». Les participants à la conférence de Bruxelles ont par ailleurs souligné la nécessité d’accompagner le redressement économique de pays profondément déstabilisés par Ebola . «L’aide internationale doit participer à la reconstruction du système de santé, mais aussi à des éléments socio-économiques, car ces pays ont largement été touchés dans leur croissance, dans leur développement économique. Il faut pouvoir les remettre sur les rails d’un développement durable», a expliqué sur France 24 Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement.

Agence Ecofin

Partager.

Laisser un commentaire